Exposition actuelle

Jean-Michel Meurice, l'espace bien tempéré

Jean-Michel Meurice, Lipo10, 1983 © Jean-Michel Meurice - Adagp, Paris 2017
Jean-Michel Meurice, Lipo10, 1983 © Jean-Michel Meurice - Adagp, Paris 2017

Originaire du nord, Jean-Michel Meurice est un des principaux représentants de la scène artistique française des cinquante dernières années. D’octobre 2016 à novembre 2017, les villes de Dunkerque, de Béthune et du Touquet-Paris-Plage s’associent pour présenter un cycle de quatre expositions conçues par Victor Vanoosten et consacrées à un aspect spécifique de l’œuvre de Jean-Michel Meurice.


L’exposition Jean-Michel Meurice, l’espace bien tempéré présentée au Musée du Touquet-Paris-Plage du 17 juin au 5 novembre 2017 est la quatrième et dernière étape de ce parcours. L’exposition met en lumière la question de la couleur et la position de la peinture dans l’espace architectural, préoccupation caractéristique de l’œuvre de Jean-Michel Meurice.


Jean-Michel Meurice, l’espace bien tempéré
« Pour moi, la peinture est rupestre, faite pour être habitée. La question n’est plus « Que peindre ? » mais « Où ? Et sur quoi ? » 1 Telle est la vision de la peinture de Jean-Michel Meurice. Chaque oeuvre est pour lui un accord musical vibrant des tonalités assemblées.


L’exposition Jean-Michel Meurice, l’espace bien tempéré, insiste sur le sentiment profond de l’espace qui habite son oeuvre. Aux murs, au sol, dans les angles, au plafond, tous les espaces et tous les formats sont bons à prendre, à occuper, à faire vibrer par la couleur. L’espace peint habite et anime l’architecture.
Le musée présente quarante oeuvres datant des années 1970 à aujourd’hui. Les formats extrêmement divers des oeuvres (tableaux, tondo, barrettes, cornières, formes découpées) questionnent le rapport entre la peinture et l’architecture afin de donner à la couleur sa plus grande expression dans l’espace.


Jean-Michel Meurice, peintre et cinéaste
Jean-Michel Meurice alterne, depuis 1963, la pratique de la peinture et la réalisation de films documentaires pour la télévision.


Peintre de la couleur pure, il est au début des années 1960 l’initiateur du renouveau de l’abstraction en France. Il adopte des gestes simples, neutres et répétitifs qui lui permettent de remettre en question les fondements de la peinture. À la suite à sa rencontre avec Claude Viallat en 1968, il se rapproche des peintres du groupe Supports/Surfaces, avec lesquels il partage un même langage artistique, mais il n’adhère jamais officiellement au groupe.


En tant que documentariste, Jean-Michel Meurice est l’auteur de plus de cent films documentaires. Le cinéma est le langage qui lui permet de vivre son temps et d’affirmer sa vision sociale et politique du monde contemporain. Parallèlement aux films sur l’art qu’il consacre aux grands artistes contemporains, il s’oriente très tôt vers les questions de société et réalise de nombreux documentaires sur des sujets d’histoire et d’actualité politique, économique et sociale.


Convaincu de l’utilité de la télévision, Jean-Michel Meurice est également l’un des fondateurs de la chaîne culturelle La Sept, devenue aujourd’hui Arte, dont il a dirigé la création entre 1985 et 1989.


Commissariat de l’exposition : Victor Vanoosten

Jean-Michel Meurice, Hommage à Malevitch, 1980 ©Jean-Michel Meurice - Adagp, Paris 2017
Jean-Michel Meurice, Hommage à Malevitch, 1980 ©Jean-Michel Meurice - Adagp, Paris 2017

Regard sur la collection du musée

Entre histoire et modernité

En parallèle de l’exposition Jean-Michel Meurice, l’espace bien tempéré, le musée vous invite à redécouvrir sa collection permanente. Depuis la marine de Sarah Bernhardt (1875) aux acquisitions les plus récentes, en passant par les peintres de l’Ecole d’Etaples, les portraits photographiques, ou encore les artistes modernes de la Seconde Ecole de Paris, faites connaissances avec les œuvres qui reflètent la richesse et la diversité de la collection du musée.

Eugène Boudin, Berck, le rivage © Bruno Jagerschmidt - Collection du musée
Eugène Boudin, Berck, le rivage © Bruno Jagerschmidt - Collection du musée

Suivez-nous sur Facebook et Instagram !