Expositions actuelles

Pras - Sans objet

Du 2 décembre 2017 au 20 mai 2018

Cet hiver et jusqu’au printemps 2018, le musée consacre une exposition à Bernard Pras, artiste de renommée internationale au langage pictural étonnant. A mi-chemin entre la peinture et la sculpture il assemble des objets hétéroclites dont la prise de vue (à travers un objectif ou une lentille) révèle un processus de création adopté comme fil rouge depuis 1997. Autour de quinze oeuvres choisies par l’artiste, découvrez une démarche singulière à travers laquelle il nous offre un regard personnel sur l’homme et la société.

 

L’exposition investit une partie du musée avec un ensemble de photographies et installations particulièrement représentatives de son travail. A travers cette sélection le visiteur perçoit la façon dont le peintre joue avec de multiples objets de notre quotidien auxquels il offre une seconde vie. Il matérialise des sujets iconographiques issus de l’histoire de l’art ou de la société contemporaine. En les assemblant d’une manière qui peut paraître arbitraire, Bernard Pras organise un apparent chaos pour réaliser un portrait du célèbre Salvador Dalí ou de la non moins-connue Catwoman, pour ne citer que ces exemples. Il imagine, collecte, assemble, photographie, déplace, etc., l’installation ne devenant oeuvre qu’une fois les objets figés par la prise de vue finale.
Du portrait aux chefs-d’œuvre en passant par le cinéma ou le paysage, cette exposition invite à percevoir un double langage des objets qui nous entourent : l’objet pour ce qu’il est, et son rapport avec l’image que nous renvoie le montage une fois achevé.

Guyomard - Rétro & Rock

Du 21 octobre 2017 au 20 mai 2018

Dès cet automne, le musée présente une rétrospective thématique et originale de l’œuvre de Gérard Guyomard, l’un des acteurs majeurs de la figuration en France. L’exposition Guyomard, Rétro et Rock, propose un retour sur près de 50 années de peinture autour de la thématique du Rock, sujet constant dans son travail. Autour d’une trentaine de toiles datant de 1966 à 2013, le musée invite le visiteur à s’initier au langage pictural de cet artiste jovialement subversif, et à plonger dans les entrelacs d’une peinture insolemment colorée.


L’exposition investit la totalité de l’étage du musée et s’appuie sur une sélection d’œuvres choisies par l’artiste, retraçant succinctement 50 ans de création autour d’un thème inédit : le Rock.


S’inscrivant sur la scène artistique française comme un artiste majeur de la figuration, Gérard Guyomard navigue, au fil des années, de ses séries, de ses expérimentations, ou de ses sujets, entre Figuration narrative et Figuration libre.


Cet autodidacte éclairé est le compagnon de route d’artistes comme Peter Klasen, Bernard Rancillac, Hervé Télémaque..., également amis avec Roland Topor, Olivier O. Olivier ou encore Christian Zeimert du groupe Panic, avant même de se rapprocher de l’Oulipo1. Sa pratique n’est pas univoque. Il fait de l’ambiguïté une de ses règles essentielles, à tel point qu’il effleure l’abstraction dans les années 70, en trouvant un moyen de lier celle-ci à la figuration, par une superposition systématique des images et des formes.

 

L’exposition Guyomard, Rétro et Rock, révèle toutes les facettes de l’artiste et offre, à travers une thématique qui lui est chère, une approche inédite de l’œuvre de ce grand peintre dont « les images super-posées construisent un monde d’une grande justesse émotionnelle saupoudré d’une bonne dose d’humour, de lyrisme et de sensualité »2.

 

1 L’Ouvroir de Littérature Potentielle

2 Propos de Renaud Faroux, Historien d’art, dans le catalogue de l’exposition Guyomard Rétro et Rock, juillet 2017

Crédits photo : Gérard Guyomard, Les Kiss, 1987 © Gérard Guyomard

Regard sur la collection du musée

Jusqu'au 20 mai 2018

Le musée vous invite à redécouvrir une partie de sa collection permanente. Autour des œuvres de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, quelques contrepoints contemporains viennent rythmer le parcours chronologique, révélant l’attrait toujours renouvelé des artistes pour la Côte d’Opale.

Eugène Chigot, Femmes de pêcheurs scrutant l'horizon, 1894 © Bruno Jagerschmidt - Collection du musée
Eugène Chigot, Femmes de pêcheurs scrutant l'horizon, 1894 © Bruno Jagerschmidt - Collection du musée

Suivez-nous sur Facebook et Instagram !